Réserves naturelles et zones protégées, forêts et cimetières

Nature pure à Pankow

Pour les droits de la nature!
Les débuts de la protection de la nature

L´expression « protection de la nature » a été énoncée pour la première fois en 1888 par le professeur de piano berlinois Ernst Rudorff (1840-1916). Au même titre que chaque patrimoine culturel, le patrimoine local doit lui aussi être protégé. Depuis la fin du XIXème siècle, les habitants ont pris des initiatives et ont formé des organisations comme par exemple la fédération pour la protection des oiseaux ou la fédération pour la préservation du patrimoine local. Ils ont fondé des associations de randonnée ou encore les cercles de la « Lebensreform » (mouvement de réforme en Allemagne et en Suisse de la fin du XIXème siècle, remettant en cause l´urbanisation et l´industrialisation). Alors que les « amis de la nature » sociaux-démocrates se mobilisaient pour un libre accès à la nature, les membres des associations de protection des oiseaux se battaient contre la capture d´oiseaux.

En 1898, le député prussien Wilhelm Wetekamp (1859 – 1945) a exigé l’aménagement de « Staatsparks » (parcs d’État) en se basant sur le modèle du parc national américain. Après que le botaniste Hugo Conwentz’ (1855 – 1922) ait publié son mémoire écrit sur demande de l’État prusse et intitulé « die Gefährdung der Naturdenkmäler und Vorschläge zu ihrer Erhaltung » en 1904, le premier organisme de protection de la nature de Prusse a été crée. C’est en 1919 que la potection de l’environnement a été inscrite dans la constitution de Weimar.

Plus d’informations sur les lieux de l’exposition